Imprimer la page

Un voyage dans la Nouvelle-France de 1745

Imaginez qu’on vous offre un voyage dans la Nouvelle-France de 1745… Qu’auriez-vous vu, entendu, touché, mangé, senti?

L’atelier «Un voyage en Nouvelle-France – 1745» y répond en présentant un tableau de la vie quotidienne des habitants de la Nouvelle-France dans les dernières années du Régime français sur terre d’Amérique.

LES THÈMES ABORDÉS

nf-habitants01

CE QU’ON VERRAIT

  • Le territoire – À quoi correspondait la Nouvelle-France? Combien de temps prenait la traversée de la France à la Nouvelle-France?
  • La population – La population n’avait jamais été aussi grande, mais c’était encore bien peu pour l’étendue du territoire…
  • Les déplacements – Les déplacements se faisaient encore généralement par bateau, mais depuis quelques années, on pouvait compter sur une route qui reliait les villes de Montréal et Québec.
  • Les maisons – Comment les habitants de la Nouvelle-France ont-ils adapté leurs maisons au type de climat qui règne ici? Nos reconstitutions (dans les films ou dans nos villes) sont-elles fidèles à la réalité historique? La réponse risque de vous surprendre…
  • Les vêtements – S’habillait-on de la même façon en France qu’en Nouvelle-France? Portait-on les mêmes couleurs? À quoi correspondait le vêtement? Certains de ceux-ci sont les ancêtres de nos popres habits.

CE QU’ON TOUCHERAIT

  • Un artefact – Les jeunes auront la chance de toucher à un livre datant de la fin de la Nouvelle-France.
  • Des reproductions – Les jeunes pourront aussi venir toucher à des reproductions d’objets de la Nouvelle-France.
  • Le froid – Comment les habitants de la Nouvelle-France ont-ils réussi à vivre dans le froid?

CE QU’ON ENTENDRAIT

  • Le langage –  Parlait-on, au XVIIIe siècle, le beau langage auquel le cinéma nous a habitués? Quelles étaient les différences et les similitudes avec le français d’aujourd’hui? En 1745, la langue française était en mutation. Ce n’était plus le vieux français, mais ce n’était pas encore le nôtre.
  • Expressions qui nous sont restées – Certaines expressions utilisées par nos ancêtres nous sont restées (comme «barrer la porte»). Pourquoi les utilisons-nous encore aujourd’hui?

CE QU’ON MANGERAIT

  • La nourriture – Que mangeait-on en Nouvelle-France? Comment nommait-on les repas?
  • Les épices – Les épices jouaient un rôle important dans l’esprit des habitants de la Nouvelle-France pour se maintenir en santé.

CE QU’ON SENTIRAIT

  • L’hygiène – Les médecins du XVe au XVIIIe siècles déconseillaient l’utilisation de l’eau pour se laver. Comment faisait-on alors pour conserver une certaine hygiène?
  • Les déchets – Comment faisait-on pour se débarrasser de nos déchets? Y avait-il un système de collecte comme aujourd’hui?

FICHE TECHNIQUE

ACCESSOIRES DE L’ATELIER :

  • 1 costume masculin du XVIIIe siècle
  • 1 costume féminin du XVIIIe siècles
  • Cordages de bateau enduits de goudron
  • Reproductions d’épées
  • 1 livre du XVIIIe siècle (artefact que les élèves pourront manipuler)
  • Exemples de nourriture (épices, pains, etc.)
  • Présentation «Power Point»

DEVIS TECHNIQUE (à fournir par l’école)

  • Projecteur pour ordinateur (pour une présentation «Power Point»
  • Écran
  • 2 grandes tables

Liste des activités offertes aux écoles primaires

Cliquez sur un titre pour accéder à la description des ateliers

    Un voyage dans la Nouvelle-France de 1645 Un voyage dans la Nouvelle-France de 1745 Un voyage dans la Nouvelle-France de 1645 a 1745 contes et legendes

    Tarifs

    Me joindre